Photographies de Vincent Snyder, l’architecte 
Une vue du Missouri depuis l’emplacement du site.

La Nouvelle Lune en Mouvement

Le Musée Tribal Omaha

 

Une vision de la résistance culturelle 

Le Musée Tribal Omaha – Tae’ah’thee (la Nouvelle Lune en Mouvement) – sera une infrastructure d’éducation, d’archivage et d’exposition à l’échelle mondiale, située sur les terres ancestrales de la Réserve, sur une colline dominant le Missouri dans le Nord Est du Nebraska, le long du bord oriental des Grandes Plaines de la steppe nord-américaine, la plus grande région de prairies sur terre. 

Nichée parmi des terres boisées à la fois riches en sites sacrés et historiques, la conception unique et remarquable de la Nouvelle Lune en Mouvement est à la fois exemplaire de sa position culturelle et géographique. Sculptée en haut d’une colline de plus de quatre-vingt mètres au dessus des plaines, Tae’ah’thee offre un panorama magnifique du bassin du Missouri environnant dans les directions nord, sud, est, et jusqu’aux collines de l’Iowa. Situées au bas de la falaise, des terres humides doivent être mises de côté comme réserve de la faune environnante, tandis que les lieux sauvages, au nord, au sud, le long de la rivière et au dessus des collines, abondant de diverses plantes, d’animaux et de sites intéressants, comporteront plusieurs pistes équestres et pédestres et offriront au moins deux embarcadères pour canoës. La réserve de la faune environnante, prévue pour 1320 hectares, est évaluée à plus d’un million de dollars sans les travaux d’aménagement; elle poursuivra des pistes et d’autres accès publics le long de la rive ouest du Missouri, entretenues par les parcs de l’État du Nebraska et des organismes privés à but non lucratif, comme le Parc d’État des Cavernes Indiennes au sud-est, la Forêt de Fontenelle près de la ville d’Omaha, et le Parc d’État de Ponca dans le nord-est.


Maps courtesy of Vincent Snyder
Location of reservation in the state of Nebraska, location of site area on regional map, and location of the actual building on the bluffs overlooking the Missouri River.

Conçue par le fameux architecte Vincent Snyder, d’Austin — Texas — la Nouvelle Lune en Mouvement reflète la pointe de l’innovation en ce qui concerne les expositions, la conservation et la recherche universitaire, dans un cadre culturel approprié. Combinant la force et la puissance de la cosmologie omaha et la résistance d’adaptation d’un peuple ancien à la vie moderne, l’esthétique de Monsieur Snyder se signifie comme une « sculpture vivante », fournissant par des lignes et des formes une immanquable présence de ce que les visiteurs du XXIe siècle peuvent encore apprendre sur eux-mêmes grâce aux ombres du passé. Diplômé de l’Université du Nebraska et de l’Université de Pinceton, Monsieur Snyder s’est distingué au cours de sa carrière, notamment par ses collaborations avec les architectes Michael Graves et Frank Gehry, tandis que comme architecte expérimenté, il a contribué à des projets internationaux reconnus comme le Vitra Headquarters en Suisse, Eurodisneyland en France et le Centre de Technologie et des Communi-cations EMR en Allemagne. La conception de Vincent Snyder pour le musée de l’OTHRP lui a valu jusqu’à présent trois récompenses : 

Le Prix 2002 de la Conception
décerné par l’Association des Écoles Collégiales d’Architecture 

Le Prix 2002 de la Conception
décerné par la Société d’Architecture de Boston 

Le Prix de la 50e année d’Architecture Progressive
 décerné par le Magazine d’Architecture en 2003. 

Un film de quatre-vingts dix secondes sur le projet du musée sera projeté à l’occasion d’une exposition qui aura lieu à Vérone — Italie — en 2003, en présence de nombreux architectes américains et européens reconnus qui travaillent aussi sur des projets de construction en pierre. Tae’ah’thee est qualifiée pour l’exposition car c’est une construction recouverte d’ardoise. 

 

Le diagramme du musée
Conçu par Vincent Snyder
Une vue de l’entrée depuis la maquette
Conçu par Vincent Snyder 

 

Parmi les nombreuses vitrines et expositions qui pourront être vues d’un bout à l’autre des espaces publics de Tae’ah’thee, il y aura un bon nombre d’objets culturels et d’artefacts sacrés, évalués à 3,5 millions de dollars, qui ont été rendus aux Omahas à la fin des années 1980 grâce au travail de l’OTHRP, l’organisme chargé de la mise en opération et de la direction de la Nouvelle Lune en Mouvement. C’est le pari de l’OTHRP et la mission de Tae’ah’thee, au travers de leurs programmes et de leurs activités de recherche, que d’exprimer une approche impliquée et écologique qui relate l’histoire des Omahas en termes de réalité et de survie culturelle. La Nouvelle Lune en Mouvement servira de lieu de dépôt central pour tous les matériaux culturels et les documents d’archives se rapportant aux Omahas, l’une des principales cultures indigènes d’Amérique du Nord. Les travaux des universitaires et des conservatoires seront les focalisations premières de la mission de Tae’ah’thee. Les universitaires intéressés par n’importe quel aspect des Omahas du passé ou du présent, ou les institutions désireuses de restaurer des matériaux fragiles de la culture locale pourront ainsi accomplir leurs travaux. Une importante bibliothèque de recherche conçue expressément pour les études sur les Omahas et sur les Amérindiens sera ouverte au public et aux universitaires. 

Parmi ses nombreuses composantes éducatives et ses services communautaires, la Nouvelle Lune en Mouvement servira également de bureau administratif pour les nombreux intérêts culturels, d’entrepôt, de recherche et de services de l’OTHRP. Un restaurant sera également crée, et il servira de la cuisine typiquement locale, dans un cadre agréable, avec vue sur le bassin du Missouri. Sur le dessus du bâtiment, se trouvera un lieu de rassemblement en plein air, où des événements communautaires et des rassemble-ments publics auront lieu pendant les saisons appropriées.  

Les travaux de fondations, l’achèvement et la mise en opération de Tae’ah’thee — les constructions devraient prendre trois ans — sont prévus d’être accomplis vers 2010.  

 

Une vue de l’entrée du musée
Conçu par Vincent Snyder

Une vue de la rivière du musée
Conçu par Vincent Snyder

 

Pour plus d’informations, cliquer sur :

Vincent Snyder, Architecte 

Pour contacter directement l’OTHRP:

RR 1 Box 79A
Walthill, NE 68067
(001) 402-846-5454

Un musée pour la tribu, construit par elle afin d'accueillir les objets et les artefacts sacrés qui lui ont été pris il y a plus d’un siècle. Aidez-nous à réparer une injustice de l’Histoire en prenant part au retour d’une culture, faites une donation avec ou sans achat.

Si vous avez apprécié notre site ou s’il vous a permis d’utiliser des informations dans le cadre de votre recherche universitaire ou professionnelle, vous pouvez nous en témoigner reconnaissance en faisant un don à notre projet de musée. La solidarité entre les peuples contribue à bâtir un monde meilleur.

Ce site est le fruit du travail d’une équipe de bénévoles de différentes cultures. Nous le mettons à jour régulièrement afin qu’il soit le plus utile possible. Il s’agrandit continuellement du fait que nous y ajoutons de nouvelles informations et de nouveaux objets d’arts. C’est un service gratuit, offert volontairement par des gens qui croient au fait de promouvoir des artisans et qui veulent aider les Omahas à construire leur musée, afin d’abriter leurs artefacts et leurs objets sacrés qui leur ont finalement été rendus en 1991. Nous vous invitons à vous joindre à nous en faisant connaître autour de vous l’existence de ce site et en faisant un don au musée. Chaque petit geste a son importance.

Toutes les donations sont déductibles d'impôts.

Elles peuvent être faites en ligne ci-dessous au  
Trading Post


PREVIOUS            OTHRP HOME            NEXT

JACKALOPE ARTS HOME